Ce billet est tout spécialement dédié à Nimwendil, Olivier et mon bien cher frère, qui savent pourquoi.

On reconnaît les fans masqués d'Highlander, la série, à l'émotion qui les trahit lorsqu'on évoque en leur présence Dust in the Wind, chef-d'oeuvre de Kansas, qui a servi de musique de fond à la fin d'un épisode tragique, tu sais quand Tessa elle meurt, et en fait on se rend compte que Richie aussi c'est un immortel : désormais seul dans son loft trop grand, le très viril Duncan aka Adrian Paul revit les plus beaux instants de sa relation avec la belle Française, ce dont le réalisateur nous fait profiter avec force fondus enchaînés et flous oniriques. C'est bon, vous cernez ?

Un jour, Olivier a retrouvé le clip de cette chanson qu'elle est tellement belle et triste, ce dont je lui suis éternellement reconnaissante. Highlander, c'était déjà quelque chose. Le clip est encore mieux.

Kansas - Dust in the Wind

L'histoire ne s'arrête pas là. Le matin, pour me réveiller comme il faut, j'écoute les pires trucs de la terre sur deezer.com, si possible en braillant les fenêtres ouvertes. Aujourd'hui, Holiday des Scorpions m'a semblée idéale, d'autant qu'on en parlait encore avec Nimwendil l'autre soir, comme ça arrive régulièrement quand on boit trop tous les deux. Et que n'ai-je pas trouvé dans la liste (très longue) des titres de Scorpions dispos sur deezer ! Si vous êtes malins et catastrophistes, vous avez deviné. Ils l'ont fait. Still loving you et Wind of change, c'était pas assez, alors un jour ils ont repris Dust in the wind. Ils ont vraiment peur de rien. Et comme je vous aime beaucoup, voilà la chose.

Scorpions - Dust in the Wind

Maintenant allons tous ensemble nous laver les yeux et les oreilles avec de la soude.

EDIT : Olivier a encore frappé, et a trouvé sur Youtube la vidéo de la fin de l'épisode, pour celles et ceux qui veulent découvrir ou revivre ce moment fabuleux.