La Vie secrète des mites

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rétif à tout classement

Fil des billets - Fil des commentaires

Bruit, donnée, information, connaissance et sagesse

Dee Hock, fondateur de Visa, en 1996 :

Noise becomes data when it has a cognitive pattern.
Data becomes information when assembled into a coherent whole, which can be related to other information.
Information becomes knowledge when integrated with other information in a form useful for making decisions and determining actions.
Knowledge becomes understanding when related to other knowledge in a manner useful in anticipating, judging and acting.
Understanding becomes wisdom when informed by purpose, ethics, principles, memory and projection.

Le bruit devient donnée lorsqu’il présente un schéma cognitif.
Les données deviennent information lorsqu’elles sont assemblées en un tout cohérent, qui peut être relié à d’autres informations.
L’information devient connaissance lorsqu’elle est intégrée à d’autres informations, sous une forme utile pour prendre des décisions et définir des actions.
La connaissance devient compréhension lorsqu’elle est reliée à d’autres connaissances, d’une manière qui permette d’anticiper, de juger et d’agir.
La compréhension devient sagesse lorsqu’elle est modulée par une finalité, une éthique, des principes, une mémoire et une projection.

[via Oliver Reichenstein d’Information Architects, @iA sur Twitter]

En buvant un café

Quelques brèves matinales.

« La nouvelle miss France a tourné un film porno. C’est faux. Ajoutez un point d’interrogation à la fin. C’est bon : vous pouvez le publier sur le post.fr. »
Slate.fr, Les forçats de l’info conditionnelle

« Le titre de gloire de ces nouveaux politiques, c’est de réussir à incarner à eux seuls le nivellement par le bas de toute la politique, ce qui, en soi, ne serait pas loin de constituer un exploit tant la concurrence est rude ces derniers temps. »
Au sujet des « politiques de proximité » de N. Sarkozy, notamment Estrosi, Morano, Lefebvre, etc. Sur Slate.fr, Petit précis d’estrosisme

(Des fois je me dis que Slate pourrait balayer devant sa porte tout de même.)

Selon les lois de l’équilibre chartiste, j’aurais dû mettre au moins trois citations mais là il faut que je me mettre au travail au lieu de lire Internet.

Quote du jour

Le lieu : un troquet gauchisant de Saint-Gilles, bruyant et enfumé, où l’on mange de bonnes lasagnes.
Le personnage : tête de winner, costume de winner, posture dégagée de winner, il tient un discours de winner pour l’édification de ses amis (et la nôtre puisqu’il parle fort) depuis deux bonnes heures. Et d’un coup :

Ouais moi j’adore Nietzsche. Je connais pas encore tout mais j’adore.

Souci technique

Y a comme un pâté qui fait qu’à certains moments, on ne peut pas poster de commentaires sur ce blog. Et forcément, ça marche très bien quand on essaie de résoudre le problème. Je vais donc devoir mettre Jack Bauer sur le coup dès qu’il sera opérationnel (mais c’est pas gagné).

Edit :
Paraît-il que maintenant ça va mieux marcher. Merci Jack.

Ah tiens il pleut

Je voulais écrire un billet comme ça pour que le précédent ne soit plus en premier sur la page d’accueil, mais j’ai pas tellement d’idées, alors on va aller acheter des décorations de Noël et je posterai une photo de sapin. Sinon décembre c’est un moi qu’il est trop classe. Et demain c’est la Saint Nicolas, pain d’épices et speculoos obligatoires.

Le truc, c’est qu’en comptant ce billet venteux, ça fera deux billets devant ma dernière crise. Je suis follement astucieuse.

- page 1 de 6