La Vie secrète des mites

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le monde est plein de surprises

Fil des billets - Fil des commentaires

Poutine veut se présenter en 2012 et les Français sont des fachos mais...

Au lieu d’écouter les horribles nouvelles de France et du monde dans la radio, Aziz, chauffeur de taxi parisien et inventeur du taxi-karaoke, fait chanter ses clients et remonte le moral d’un passagère déprimée en lui faisant brailler Gigi l’amoroso sur tout le trajet.

Désolée, pas de lien, l’info vient de la radio :)

Expérience musicale

Quand on connaît pas, le début d'une chanson de Tokyo Hotel ça fait Scorpion à mort.
Il y a donc bien un son Soupe-Rock spécifiquement teuton.

(J'ai pas perdu ma soirée moi.)

Prise de notes

Philosophie de café

Cliquez pour agrandir dans une belle boîte de lumière.

Tout ici est authentique. J’ai commencé à prendre des notes quand les trois jeunes hommes, visiblement en quête du sens de la vie, en sont arrivés à “La connaissance, c’est ça” (je n’ai jamais su de quel “ça” il s’agissait), après avoir papoté archéo-théologie pendant une plombe.

Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie

Pour les pas bien réveillés (parce que ça a commencé au début de la semaine), aujourd’hui c’est la Journée contre l’homophobie. Et je viens à l’instant d’apprendre que le transsexualisme n’allait plus relever de la psychiatrie. C’est une excellente nouvelle en soi, et pourtant j’hésite à la qualifier comme telle étant donné l’aberration que représentait cette précédente catégorisation. Disons qu’il était plus que temps de franchir cette étape qui rapproche un peu le traitement réservé aux transsexuel-le-s de la civilisation. Le chemin reste long pour y parvenir vraiment :

Pour autant, le rapport de la HAS est jugé insuffisant par le milieu associatif. Il tente, certes, d’améliorer la prise en charge actuelle mais « en saupoudrant les protocoles d’avancées qui n’arrivent pas encore à respecter le fondement même du droit humain », selon l’Inter Trans, qui ajoute que « les propositions avancées restent archaïques, frileuses et conservatrices. Qu’il s’agisse de juger du niveau du “trouble d’identité sexuelle”, de la stérilisation par réassignation sexuelle, du changement d’état civil, de l’hormonothérapie, du refus de prise en charge par les structures hospitalières ou de suivi pour des patients séropositifs, les divergences entre les propositions de la HAS et les revendications des associations trans demeurent importantes ».

Neige !

Les flocons tombent depuis ce matin, il me semble que cela faisait des années que je n’avais pas vu ça. Bon sang que j’aime l’hiver !

- page 1 de 5